RSS
 

« Troubadour » : la meilleure déclaration sur le rôle de la Poésie – 2015

29 Déc

Le « Troubadour » :

la meilleure déclaration d’admiration de l’année 2015 

sur le rôle de la Poésie et de la littérature

dans notre monde…

En guise d’Avant propos

J’ai reçu ces jours un message qui m’as chaviré un timide et indésirable début de manque de confiance en l’Homme, en ce monde, en l’Autrui, en l’Inconnu, en moi-même…

Je le partage avec vous, Amis, car dans l’ensemble des échanges de cette année, la réflexion de « mon » Troubadour, un artiste lui-même (je me tais à son identité), exprime de loin la meilleure, la plus subtile et la juste brève analyse sur le contenu de mon blog (inauguré en début de cette année), mon travail littéraire-culturel, ainsi que sur le rôle souhaitable de la Poésie et de la Littérature dans ce monde à nous qui ne nous appartient pas toujours.

Lis et fais passer ! 

Reconnaissante à vous tous, les seuls Amis que j’ai à mes côtés pour garder infatigable la splendeur séduisante de la Poésie,  

Marilena 

Bonjour, la Poète !

(…) J’ai passé un long moment sur votre blog pour dire ce que je dis là. On me trouve atypique mais là, je suis battu à plate couture…

Bon, visiblement vous avez une appétence intellectuelle que je n’ai pas, et moi qui ne me trouve pas non plus ignare, ce parti pris intellectuel n’est pas vraiment ma tasse de thé, j’aime la simplicité… Et si j’apprécie le côté poétique, c’est lorsque l’expression en est limpide et non emphatique, je vais apprécier un poème de Prévert ou de Paul Fort par sa simplicité naïve. Bref je suis un mec simple qui ne se reconnaît pas dans la poésie que je qualifierai comme grandiloquente.

En dehors de cela, j’ai constaté que vous êtes une personne admirable par votre ouverture aux autres, bien plus que je ne le suis avec un petit côté ours que je reconnais volontiers, courageuse car j’imagine que votre façon de vivre vos aspirations profondes ne sont pas sans devoir accepter une certaine précarité de vie et un certain pas à pas, un jour après l’autre sans une sécurité à très long terme…

L’on ne peut accepter cela sans passion pour Dame littérature et Poésie…

Alors bravo pour la ténacité ou plutôt merci à la passion qui vous anime et vous emmène ainsi.

Il est vrai qu’un monde ou l’on trouverai des poètes à chaque coin de rues serait plus agréable… Mais hélas c’est loin d’être le cas…

Quel courage de garder l’âme poétique dans un monde tellement déconcertant. J’ai écris des poèmes adolescent et je serais incapable d’en écrire au point du chemin auquel je suis rendu aujourd’hui…

J’ai trop perdu en chemin, dommage mais c’est la vraie de vraie vérité et comme la chose que j’ai su garder, c’est l’honnêteté, et bien, je le dis.

Je suis tout de même très flatté d’avoir retenu votre attention car vous êtes une femme intelligente et aussi une jolie femme.

Amicalement,

[Signé par un « Troubadour » de notre ère…]

 

 

Reçu à Paris, samedi le 26 décembre 2015, mis-en-ligne mardi le 29 décembre 2015

 

 

Tags : , , ,

Réagissez