RSS
 

Articles associés au tag ‘Lina STERN’

In memoriam Mon Père (16 août 1931 – 29 décembre 1998)

16 Août
Lina Stern, Asemic au blé

Lina Stern, Asemic au blé

Mon papa était le meilleur et le plus protecteur des pères de la Terre!

Comment je me l’en souviens? Chaque 17 août, avec ses bras pleins de glaïeuls pour ma mère, lors de son anniversaire, et comme tous ces mots ci-contre et beaucoup d’autres encore non inventés, peut-être.

Pa,

Papa,

Père,

Parent,

Paternité,

Pacha,

Pain,

Lire la suite »

 

In memoriam: Tatăl meu (16 august 1931 – 29 decembrie 1998)

15 Août
Lina Stern, Asemic cu spic de grâu

Lina Stern, Asemic cu spic de grâu

Tatăl meu a fost cel mai bun şi cel mai iubitor tată de pe Terra!

Cum mi-l amintesc?

Cu braţele pline de gladiole pentru mama mea, de ziua dânsei, şi cum toate cuvintele alăturate şi multe altele încă neinventate, poate.

Ta,

Tata,

Tată,

Tablou,

Tact,

Tacit,

Taifas,

Tainic, 

Lire la suite »

 

Vino acasă, Femeie

10 Août
Lina Stern, Asemic cu întretăieri de umbre, 2018

Lina Stern, Asemic cu întretăieri de umbre, 2018

Vino-acasă, Femeie!,
Se porni-n chemare
Peste nouri şi codri.
Pe ape şi drumuri de doruri,
Rugă izbăvea tăcerea,
Dor întretăia iubirea.


Lire la suite »

 

Din setea Saharei

08 Août
Lina Stern, Asemic cu spic de grâu

Lina Stern, Asemic cu spic de grâu

Din setea Saharei

Nu-mi lua, îndoială, vis dorit

De noapte fierbinte şi margini!

Nu-mi nărui bucurii de început

În pragul zorilor unui 8 august!

Lire la suite »

 

Din Jurnalul bunicului meu C. I. Licǎnescu – Titanicul

02 Août
Asemic Pastel © Lina Stern, 2018

Asemic Pastel © Lina Stern, 2018

Din Jurnalul bunicului meu

C. I. Licǎnescu

Titanicul

Pe o apǎ’ntinsǎ pe oceanul Atlantic

Pleacǎ prima cursǎ vaporul Titanic.

Dar a lui plecare nimeni nu gîndea

Cǎci locul de’mbarcare nu l’o mai vedea.

Şi el fuge, fuge, c’o iuţealǎ mare

Fǎrǎ sǎ’și ia adio la plecare.

Lire la suite »

 

Guillaume Ekoumé, Poèmes d’amour

01 Août
Lina Stern, Asemic au Bleuet, 2018

Lina Stern, Asemic au Bleuet, 2018

Amours pour l’autre être

L’AMOUR LE PRECIEUX SESAME

(25-4-2016)
Si l’amour m’étais conté
J’aimerais écouter le verbe de tes entrailles
Si l’amour était un fruit
J’aimerais déguster celui de ta trouvaille
Si l’amour était un objet
J’apprécierai le précieux sésame par tes mains poli
Je transporterai câlinement le précieux colis
Et le garderai dans ce coffre en or qui est mon cœur
Et jouirai interminablement de sa tendre douceur
Qui calmera véritablement de mon cœur la douleur
Ekum’Ekol’A Ndende

Lire la suite »

 

Girel Barbu, Métamorphose

31 Juil
Lina Stern, Asemic, 2018

Lina Stern, Asemic, 2018

Métamorphose

Dans la poussière
des talons du paysan 
où en automne
chantent les cigalons

en printemps il se lève
des ailes.

 

 

Lire la suite »

 

Maguet Delva, Sosesc în țara mea

28 Juil
Lina Stern, Asemic et Ombres (Asemic cu Umbre), 2018

Lina Stern, Asemic et Ombres (Asemic cu Umbre), 2018

Sosesc în țara mea

Sosesc în ținutul neamului meu

El mă sărută ca pe unul de-ai săi

Mă îmbrăţişează

Cu grămezile lui de gunoi
Champs-de-Mars într-un decor absurd
Străluceşte de-o frumuseţe rebelă
În zorii doldora de matinale amurguri

Port-au-Prince se trezeşte pentru a cârpi

Lire la suite »

 

Maguet Delva, J’arrive dans mon pays

28 Juil
Lina Stern, Asemic et Ombres

Lina Stern, Asemic et Ombres

J’arrive dans mon pays

 

 

 

J’arrive dans ce pays des miens

Il m’embrasse comme un des siens

Il me prend dans ses bras

Avec ses amas de fatras

Champs-de-Mars dans un décor futuriste

Resplendit d’une anarchiste beauté

Lire la suite »

 

Amirul Arham, Poèmes en français

23 Juil
Asemic par Lina Stern, 2018

Asemic par Lina Stern, Ukraine, 2018

En prison la lune

 

 

Ils sont deux, fille et garçon, par la fenêtre dans deux tours

observent à la dérobée les étoiles du ciel la pleine lune 

et du charbon pour l’électricité sur le corps de la lune les traits noirs 

manquant d’air les tigres sautent sur la terre n’importe quand 

dans l’ombre ardente de la forêt profonde la lune son visage brûlé ses yeux mi-clos 

le poison de la terre emplit le ciel d’ozone 

 

Lire la suite »