RSS
 

Articles associés au tag ‘Guy Cétoute’

Lovely Antoine chez TAFERKA

09 Oct

Lovely Antoine

ou

« Fragments de conscience haïtienne »,

 la 150ème conférence Taferka

 

Lovely Antoine, lors de sa conférence chez Taferka

Lovely Antoine et Mohand Barache, lors de la 150e conférence Taferka

L’Association Berbère Taferka de Montreuil a hébergé ce samedi le 8 octobre 2016, la 150ème conférence !

Bon occasion pour un dialogue historique haïtien-kabyle autour du livre « Fragments de conscience haïtienne », magistralement dirigé par Mohand Barache avec Lovely Antoine, l’auteure du recueil.

Dans le public, pas nombreux, mais d’une vaste, enrichissante et touchante érudition, nous avons remarqué plusieurs personnalités et professionnels de la Diaspora africaine/ caribéenne en France, ainsi que de la Communauté berbère ou maghrébine : Dave K. Moktoï – une grande voix de l’humour africaine à l’étranger ; Guy Cétoute – écrivain et critique littéraire haïtien ; Augustin Mignondo – acteur politique et socio-culturel franco-béninois ; M-Kamel Tebaï – chercheur en Histoire et animateur culturel franco-tunisien ; Damien Kodia – distributeur livre.

L’ouverture des administrateurs « Taferka » vers les autres cultures et leurs représentants en France, est l’une des missions phare de cette association culturelle à la fois berbère et cosmopolite !

Lors de la conférence, l’hôte et son invitée ont réussi captiver l’attention du public par l’actualité des interpellations portant sur le destin d’Haïti, ce territoire francophone qui se retrouve depuis plus de deux siècles déjà, à la recherche de son bon chemin vers la prospérité.

La vision mondiale, globale, holistique sur l’évolution de notre planète impose l’enrichissement de tous ses états en même rythme et même temps…

Lire la suite »

 

Lovely Antoine

14 Sep
Vue par Lovely, Avenue de Clichy, Paris, le 6 septembre 2016 © Lovely Antoine


Vue par Lovely, Avenue de Clichy, Paris, le 6 septembre 2016 © Lovely Antoine

Mes rendez-vous avec Lovely…

Ecrivain, mère, Lovely Antoine est aussi une femme très courageuse…

J’admire sa ténacité de conserver les valeurs haïtiennes concernant l’éducation des enfants, son ouverture et motivation d’avoir un travail en France, ainsi que son savoir-parler de la situation géo-historico-politique de son pays ou de notre monde. 

Je dois la rencontre de ce sourire triste, de ce regard qui veut croire dans la réalité des chances d’une femme mûre de s’affirmer en France, de cette brise d’air frais avec laquelle le coeur de Lovely exprime ses revoltes ainsi que ses réflexions, à l’écrivain et critique littéraire, Guy Cétoute…

 

Lovely Antoine, portrait. Paris, le 6 septembre 2016 © Odéon sous le ciel livresque...

Lovely Antoine, portrait. Paris, le 6 septembre 2016 © Odéon sous le ciel livresque de Lulli

Lire la suite »

 

Revisitons Hemingway aux Lundis d’Alice

13 Sep

Ernest Hemingway

aux

Lundis littéraires d’Alice en escale au Sélect

– « Paris est une fête » –

Avec Alice Machado à la table de Hemingway au Sélect, le lundi 12 septembre 2016

Avec Alice Machado à la table de Hemingway au Sélect, le lundi 12 septembre 2016 ©JP Abulker

C’est le poète Jean Paul Abulker qui m’a proposé de fêter ensemble la rentrée littéraire au « Lundi littéraire d’Alice ».

Il me parlait depuis certain temps d’Alice Machado, d’Anna Ribeire, de Cristina Branco… « Comment, tu ne les connais pas ? Il faut que tu viennes… ».

J’ai fait brièvement un bilan de mes découverts et exploits artistico-littéraires depuis mon arrivée à Paris… Une belle aventure suivie de la promotion en roumain, par le biais des traductions, reportages, interviews, de nombre de poètes et prosateurs français et notamment francophones. 

Au commencement fut le journaliste algérien, ex-correspondant de Libération… Grâce à lui j’ai appris qu’il existe une Maison des Journalistes… 

C’est là que j’ai connu Amertoussi qui est devenu l’un de mes meilleurs potes… Et c’est bien ce confrère le premier poète que je l’ai traduit en roumain, en mars 2008…

La deuxième rencontre qui m’a ouvert des portes artistique-littéraires à Paris, fut avec la journaliste britannique Margaret Crowther ; grâce à elle, j’ai croisé Carlos do Nascimento, Silvie Forestier, Patrick Navaï et tant d’autres artistes, écrivains, musiciens promus au Musée Roy Adzak, lieu d’accueil et de promotion du 14e arrondissement parisien.

Ensuite, j’ai connu l’écrivain Maggy de Coster (en 2010), et ses amis groupés autour de ses agapes poétiques au « Manoir des Poètes » de Montmagny.

Lire la suite »

 

De mes récitals poétiques…

16 Mai

De mes récitals poétiques

bilingue, français-roumain

  • << Màrtzishor Taferka >>, Espace Culturel Berbère Taferka, Montreuil, le 6 mars 2016.

    Màrtzishor Taferka, Montreuil, le 6 mars 20

  • << De l’amour >>, Europoésie, Paris, le 13 février 2016.

Lire la suite »

 

Guy Cétoute : « Et le premier ange sonna… » de B. Finkelstein

02 Avr

Guy Cétoute  

Et le premier ange sonna – l’URSS inconnue

de Boris Finkelstein

traduit en français par Athanase Vantchev de Thracy

(II)

Chapitre 3 : Les faits qui symbolisent l’âme russe

Avec Boris Finkelstein, son épouse et Athanase Vantchev de Thracy , Paris, octobre 2015

Avec Boris Finkelstein, son épouse et Athanase Vantchev de Thracy, au lancement de ses livres, Librairie l’Âge d’homme, Paris, octobre 2015

Situation historique. Les faits appartiennent à plusieurs périodes historiques.  Il y a une période d’avant, ayant trait à l’URSS, et une période d’après touchant à la Russie; et une troisième in between, qui permet une distance critique, dans laquelle se cantonne le narrateur homodiégétique s’est amusé à jongler sans cesse avec les trois. Par exemple pour la période d’avant, il y est écrit :

Maintenant, très peu des moins de quarante ans peuvent comprendre ce qu’était cette époque où les rapports sociaux étaient définis par des slogans cannibales comme « Qui n’est pas avec nous est contre nous » ou « Si le parti dit qu’il le faut, le Komsomol répondra présent » (p. 39).

Une autre indication embrasse la période d’après :

Dix autres années ont passé. Les temps ont changé. Des coopératives sont nées, et ce n’était plus seulement l’Etat qui avait de l’argent (p. 55)

Lire la suite »

 

Guy Cétoute : « Et le premier ange sonna… » de Boris Finkelstein (I)

25 Mar

Les lectures de Guy

Guy Cétoute est poète, prosateur, critique littéraire.

Il peut être lu sur son blog : Guy Cétoute et ses lectures 

 

 

« Et le premier ange sonna – l’URSS inconnue »

de Boris Finkelstein

– traduit en français par Athanase Vantchev de Thracy –

 

Boris Finkelstein, au lancement de ses recueils, Librairie l'Âge d'homme, Paris

Boris Finkelstein, au lancement de ses recueils, Librairie l’Âge d’homme, Paris, octobre 2015

 

Chapitre 1 : Intrication de l’intime et de l’extime

 

Double objectif : Saisir l’âme russe au travers du biographique.

Les faits d’une vie s’organisent de façon telle à dessiner un portrait à la fois psychologique, intellectuel et sentimental. C’est le cas pour notre objet d’études dans lequel  chaque fait est signifiant et a été mis à contribution pour sa dimension d’exemplarité susceptible d’éclairer un aspect important de l’âme russe. En effet, il s’agit de l’âme russe, ce qui concerne son idiosyncrasie se manifestant en un ensemble de manières d’être qui résistent aux contingences historiques. Il y a dans toute existence, d’un  côté le transitoire et le contextuel, qui se rapporte à  une époque et un  contexte ; et de l’autre ce qui est constant qui s’inscrit dans le marbre de la personnalité russe.

Lire la suite »

 

Lovely Antoine, une Haïtienne en France…

23 Mar
P1110016

Avec Lovely Antoine, Saint-Ouen, mardi le 22 mars 2016, en partageant de nos ultimes sous, un café Quick…

Lovely Antoine

ou le vécu d’une courageuse Haïtienne

 

Non, aujourd’hui je ne parlerai pas d’elle, malgré l’histoire de sa vie riche de provocations et de confrontations d’exception…

Je me contenterai simplement de noter que le vécu de nos peaux et l’allure chagrine de nos sourires s’apparentent… 

Lire la suite »

 

Màrtisor-Taferka, récital de poésie universelle 2016 (2ème édition)

07 Mar

Màrtisor-Taferka

Récital de poésie universelle  2016/ 2966 du calendrier berbère 

Hommage aux Femmes au seuil du 8 Mars 

– Deuxième édition –

 

P1100857

Moi-même, en chair et os, animatrice du récital de poésie universelle…  Taferka, le 6 mars 2016

Poésie, musique et danse pour mieux accueillir l’arrivée de cet unique regard vers infini qui est le 8 Mars, la Journée Internationale des droits de la Femme…

Avec la participation des poètes : Ivanka Paul (France-Croatie), Ghanima Ammour (France-Algérie/ Kabylie), Eduardo Pisani (France-Italie), Jean-Paul Abulker (France) ainsi que des musiciens : Eylem Cevik (France-Turquie), Abdellah Chaouchi (France-Algérie/ Kabylie), Rabah Hamel (France-Algérie/ Kabylie) et Samir Mahfoufi (France-Algérie/ Kabylie).

Conférencier : dr. Anne Richet (France).

En présence de Madame Riva Gherchanoc, maire-adjointe de Montreuil, et de Monsieur Serge Pocas-Leitao, ancien maire-adjoint de Drancy.  

Amphitryon : Muhend Barache, Montreuil.

 

Lire la suite »

 

POEZIA, archives : L’anthologie « Du Congo au Danube » au Marché de la Poésie, 2014

22 Juil

Les archives parlent… 

La revue littéraire Poezia de Iasi, n° 3, automne 2014

– mon article, publié en roumain, portant sur la présence de l’anthologie bilingue, français-roumain, « Du Congo au Danube. De la Dunare la Congo », 2ème édition (plus de 30 poètes contemporaines du Congo-Brazzaville et de la Roumanie), au stand du Bassin du Congo lors du Marché de la Poésie, Paris, juin 2014 :  

Les poètes „Du Congo au Danube/ De la Dunăre la Congo” au Marché de la Poésie, Paris juin 2014

Lire la suite »

 

« Les amours d’une femme nomade ». Références critiques

16 Mar

« Les amours d’une femme nomade. Iubiri de hoinarǎ »,

inédit, bilingue, français-roumain

Dans les yeux des autres :

 

                (…) « Femme à part entière. Femme multiple. Femme poétesse de son époque… Pourquoi pas l’Idéale, en somme… Non ? »

Francis Berthelot d’Azay, Visite à Jean Cocteau, Etrechy, 2014 

                (…) « Je viens de parcourir chacun de tes poèmes. Quel extraordinaire voyage ! Je reviens de très loin armé des cordes fluides de mon enfance qui m’ont permis de fuir mais aussi de parcourir l’espace vibrant de la découverte… Je capte les ondes de ma résistance… L’heure est à l’exactitude de toutes les vertus… Le piano-bar met un accord et en termine avec la nuit blanche…  Et aussi la fleur bleue de l’Espérance…

                Merci et merci encore pour tes mots-notes-de-musique, pour leur résonance au fond de nos consciences, pour tout ce qu’ils nous donnent de joie, de force et de vouloir être… »

Gérald Bloncourt, Lulli, Paris, 2011

                (…) « Il est symptomatique qu’une œuvre aussi remplie de présences soit truffée d’espaces vierges que sont les blancs qui ont valeur signifiante chez les poètes Stéphane Mallarmé et Pierre Reverdy. Toute œuvre aussi transparente qu’elle puisse être conserve sa part de mystère. De même, Lulli aura beau ouvrir son cœur, il y subsistera des parts d’ombre qu’aucune lumière ne saura dissiper ». 

Guy Cétoute,« Le Bateau ivre » de Lulli : sous le signe de Rimbaud, Paris, 2011 

                (…) « L’amour, les fantômes magnifiés de l’enfance, le miel de la mère et cette couleur évanescente du paysage-souvenir transcendé par ces mots aux berges de Mozacu et sur lesquels vient s’y apposer le sentiment du quotidien français dont elle happe les instants fugaces du métro ou de la rue arpentée, posant le doigt sur Une déchirure où ils pourront dresser leurs tentes quand elle rappelle ces âmes bohèmes auxquelles elle semble s’identifier ou quand elle parle de son sang roumain avec les toiles de fil de chanvre, lin, soie grège, laine…

                                    Fadéla Chaïm-Allami, Ces mots qui viennent de mon côté droit, Paris, 2012  Lire la suite »