RSS
 

Articles associés au tag ‘Cerine Boucenna’

Les « Elysées Ottoman » au Ponthieu (3)

15 Août

A la veille de ma fête

ou

Le débarquement des « Elysées Ottoman »

au 70 rue de Ponthieu

A la veille de ma fête...Cherifa et moi

14_08_Sirine et moi14_08_Khoulou et Moi14_08_Omar et Moi

Dimanche, le 14 août 2016, à la veille de la Sainte Marie, la patronne de mon prénom…

Ce jour qui ne me fut plus solitaire comme tant d’autres… Ce jour me fut un vrai dimanche annonceur du parfum remontant au bonheur des trois jours de fête juste à mi-août de mon enfance…

Le 15, le 16 et le 17 août… Cette fois-ci, mon âme ne les fête plus toute seule… Cette fois-ci, c’est le bonheur de la fête qui me fête ces trois jours sacrés de mon enfance…

La clé de mon bonheur ? Rien d’autre que « la rue de Ponthieu » et ses « Sésame, ouvre-toi » des Mille et une nuit d’ensorcèlement réel…

Lire la suite »

 

L’équipe des « Elysées Ottoman » se présente (2)

14 Août

Omar Ati Ali et Ismaël Najar en « Sultans »

auprès de l’équipe des « Elysées Ottoman »

Avec Omar et Ismael

Avec Omar Ati Ali et Ismaël Najar, les « Sultans » des « Elysées Ottoman », le 13 août 2016

C’est quoi une bonne rencontre au long d’une vie ? Parfois, le fruit des années d’études, recherches, réflexions, recommencements…

Rencontrer en ni trois semaines plusieurs étudiantes talentueux et sérieux me fut une belle découverte… Mettre en œuvre, avec eux, un projet inédit, il m’est devenu plus qu’un simple privilège. Les contemplant la disponibilité de s’impliquer à mes côtés sans hésitation et s’investir à fond pour que notre projet réussisse, leur présence m’est devenue famille, bonheur, certitude.

Mon esprit fut traversé encore une fois par la confiance que l’avenir de cette Terre aura toutes les chances d’être sauvé. D’ici vingt ou trente ans, peut être que nous, les adultes d’aujourd’hui, ne serons plus au rendez-vous avec cette jeunesse métamorphosée en les adultes du lendemain. Nous ne serons plus peut-être là, pour les voir, mais nous saurons qu’ils seront les vertueux développeurs de nos espoirs, de nos rêves…

Les jeunes filles, Khouloud Cherif, Cerine Boucenna, Cherifa Bouhassoun, Yamina Lamari, Cylia Lahlou, ainsi que les deux jeunes hommes, Omar Ati Ali et Ismaël Najar, sept des étudiants merveilleux que je les ai rencontré dernièrement…

Lire la suite »