RSS
 

Articles associés au tag ‘Aimé Césaire’

De la première Conférence sur « La Fleuvitude », Paris, le 11 juin 2016

17 Juin

« La Fleuvitude »

baptisée lors de sa première Conférence

à l’espace l’Harmattan, Paris, le 11 juin 2016

 

Motto :

Au-delà de la Negritude, la Fleuvitude comme civilisation de l’universel…

(Aimé Eyengué, Pensées de la Fleuvitude)

Avec Liss Kihindou et Aimé Eyengué, à la Conférence sur la Fleuvitude, Paris 2016

Avec Liss Kihindou et Aimé Eyengué, à la Conférence sur la Fleuvitude, Paris 2016

Ce samedi 11 juin 2016, a eu lieu la première Conférence de la Fleuvitude, à l’espace l’Harmattan, Paris 5e.

La fleuvitude est un concept créé depuis trois ans par le poète et docteur en Sciences Politiques, Aimé Eyengué, lors de la préparation du premier Salon du Livre à Brazzaville et des 60 ans de littérature congolaise.

Le thème de la conférence – organisée et animée sous la baguette magique du père de ce nouveau concept qui suit à une distance de presque 80 ans la jaillissance du concept de la négritude sous la plume du premier Aimé de la révolution des mentalités des Noirs, Aimé Césaire – a séduit des spécialistes et aimants de la littérature et de la culture africaine, qui y sont venus nombreux, malgré le déroulement et la tentation exercée par le grand Marché de la Poésie à la place Saint-Sulpice.

Lire la suite »

 

REMEMBER : Léopold Congo-Mbemba, un inoubliable et si aimé poète de l’amitié lyrique congolaise – roumaine…

16 Fév

Léopold Congo-Mbemba

(Brazzaville, le 16 novembre 1959 – Paris, le 16 février 2013)

Léopold Congo-Mbemba à ICR (Institut Culturel Roumain), Paris, octobre 2011

Léopold Congo-Mbemba à ICR (Institut Culturel Roumain), Paris, octobre 2011

J’ai connu le poète et l’ami de tout honnête être, Léopold Congo-Mbemba, en août 2010… Je le cherchais depuis des mois pour lui demander de me confier de ses poèmes pour la première édition de l’anthologie bilingue, français-roumain, « Du Congo au Danube. De la Dunare la Congo »…

Il m’est venu au RV en allure élégante, sourire magique, yeux étincelants, voix en douceur… Un chapeau lui couvrait la tête et une veste traînait suspendue sur son épaule gauche, malgré la chaleur du jour d’été à ses fins…

Lire la suite »

 

« De l’Amour »

14 Fév

« De l’Amour » ou l’amitié partagée autour de la poésie…

– le photo reportage d’un récital à la veille

de la Saint Valentin –

P1100753

Moi, au micro « De l’Amour » et la REE. En public : Rifaat Rola, Joël Conte et Françoise Labadie, dissimulée par l’appareil photo de Sandra Kraljevy…

Paris, le 13 février 2016. Mes amis de l’étendue de l’Île de France – Ivanka Paul, Ghanima Ammour, Lydie Mbossa, Aimé Eyengué et Jean-Paul Abulker – que je les avais invités me rejoindre sur la scène de la REE (L’association Rencontres Européenne Europoésie), dressée cette fois-ci à la Maison du Délice, 11 bis rue Traversière 75012 Paris,  sont tous venus pour partager de leur poésie à un public assez exigent… 

Car ce public fut représenté par de nombreux poètes, l’animateur – Jean-Paul Villermé – étant lui même poète…

Lire la suite »

 

Gérald Bloncourt ou les passions d’un artiste-poète toujours amoureux…

04 Fév

Gérald Bloncourt : Le regard engagé

Notre ami d’origine haïtienne, Gérald Bloncourt, un poète que nous avons traduit avec beaucoup de joie en roumain, mais aussi l’un des plus fameux journalistes et photo-reporteurs de France, vient de vernisser sa nouvelle exposition de ses dessins et tableaux à la galerie Dorothy’s, 27 rue Keller 75011 Paris.

Gérald Bloncourt et moi, Paris, le 4 février 2016Gérald Bloncourt et moi, Paris, le 4 février 2016

Lire la suite »

 

Remise du Grand Prix poétique « Kaïlcédrat Royal »

12 Déc

Le Grand Prix poétique

« Kaïlcédrat Royal » 2015

 

Mme Ozoua Soyinca et à l’Association Fil’Armonie ont décernés hier soir, vendredi le 11 décembre, à Paris,  le Grand Prix poétique du Kaïlcédrat Royal, 2015. L’événement s’est déroulé sous le nimbe d’Aimé Césaire et du Kaïlcédrat royal, ce majestueux arbre de la savane que le Grand aède de la Martinique évoque dans son « Cahier d’un retour au pays natal ».

P1100323

Parmi les lauréats, ils sont venu de loin pour recevoir le prix : Euphrasie Calmont, écrivain de Martinique, Hama Boubé, écrivain de Niger, et Issoufali Naouirou, poète de Mayotte.

Les poèmes laurés ont été lus par le talentueux poète-comédien Jacques Olivier ENSFELDER.

JO ENS

JO ENS

Dîner festif tenu au Comptoir des Îles, 34 avenue des Champs Elysées, 75008 Paris

Lire la suite »