RSS
 

« Opéra pour que le faible résiste » de Kazem Shahryari – fin de saison

05 Nov

« Opéra pour que le faible résiste »

de Kazem Shahryari

– fin de saison théâtrale –

Opéra... affiche

Opéra… affiche

Vendredi le 4 novembre 2016

 

Depuis certain temps, j’entreprens une campagne intense de promotion auprès de mes contacts pour les signaler ce spectacle unique, inédite, singulier : « Opéra pour que le faible résiste », texte et mise en scène de Kazem Shahryari.

Aujourd’hui, le jour de l’ultime représentation est arrivé…

Trois de mes proches, Kamel Tebaï, Hamdou Sy et Damien N’Kodia, ont pu venir à l’AST pour la visionner…

Je les remercie pour leur venue, car le spectateur ne peut être que touché, surpris, séduit, fasciné, interpelé, enrichi par la complexité des messages artistiques, par la dynamique et l’ampleur des gestes élancés des comédiens.

Le magicien de cette mise en scène ne peut être que le talentueux Kazem Shahryari ! Les disciples de son école de théâtre sont tous fascinantes sur la scène : Kader Afroun, Enzo Barbieri, Dominique Darcel, Soraya Elandaloussi, Fred Mamar Fortas, Patrick Hamel, Armane Shahryari parlent, jouent, chantent, crient, se taisent, murmurent, changent de rôles, de costumes là, sur la scène ouverte, dissimulés par les ténèbres du jeu des lumières…

Les faits diverses s’entrelacent, tournent, tombent de la réalité sur la scène, devant nous, le public, signalant la faiblesse fragile (le suicide) des faibles, pour laisser la scène libre au sujet centrale, aussi dramatique : l’homicide commis par le puissant contre le faible… C’est bien lui, l’humain, le naïf, le confiant, lui, toujours lui a payé sa faiblesse.   

Un sujet difficile, presque impossible à jouer, est devenu miraculeusement possible sous la baguette professionnelle de l’artiste, chercheur, poète, dramaturge, profond observateur sociale Kazem Shahryari qui nous passe une sacrée mission : << Dès maintenant, vous êtes des ambassadeurs pour que le faible résiste… >>

Il nous invite ensuite, à la fin de cette émouvante clôture de saison théâtrale, à partager la convivialité – habituelle dans son temple – d’un ver, morceau de pain au fromage, raisins…

Je quitte le théâtre vers minuit.

La pluie tombe monotone, amère, triste comme le sujet de « l’Opéra pour le faible »…

Photothèque

Art Studio Théâtre

Avec Kazem Shahryari (droite) et Kamel Tebaï (gauche)

Patrick Hamel

Patrick Hamel

Avec Soraya Elandaloussi et Fred Mamar Fortas

Avec Soraya Elandaloussi et Fred Mamar Fortas

Kader Afroun

Kader Afroun

Kader Afroun

Kader Afroun

Kader Afroun

Kader Afroun

 

 

 

Tags : , , , , , , , , , , ,

Réagissez