RSS
 

Noël ASSOCREEF : lien congolo-roumaino-français

24 Déc

Le Noël congolo-roumaino-français comme le Fleuve…

Noël Congolo-Roumaino-Français, Ris Orangis, le 11 décembre 2016

Noël Congolo-Roumaino-Français, Ris Orangis, le 11 décembre 2016

Les étudiants congolais :

la meilleure porte d’une possible triple amitié fraternelle

Congo-Roumanie-France

Congo, Roumanie, France… Trois pays très éloignés ? Apparemment, seulement…

Apparemment, seulement, car une partie de la jeunesse étudiante congolaise est devenue le symbole inédit d’un lien particulier entre ces trois pays.

Bref historique

Il y a des décennies, un fructueux partenariat diplomatique entre mon pays et le Congo-Brazzaville a eu pour résultat l’arrivée de plusieurs jeunes congolais aux études en Roumanie.

Cette jeunesse a dynamisé et enrichi la vie de plusieurs cités universitaires roumaines. Bucarest, Timisoara, Iasi, Cluj, Baia-Mare et tant d’autres villes roumaines ont accueilli à l’époque les jeunes étudiants du jeune pays frère, le Congo.

A la fin des études en Roumanie, une partie de cette nouvelle génération congolaise parlant le roumain est resté en Europe.  

Il y a une décennie, quelques uns de ces anciens étudiants congolais en Roumanie résidant en Europe et notamment en France, ont eu l’idée de fonder une association… ASSOCREEF, en sigle.

Enfants et Organisateurs du Noël ASSOCREEF, une grande et heureuse famille...

Enfants et Organisateurs du Noël ASSOCREEF, une grande et heureuse famille…

Le premier Noël ASSOCREEF

Guy Francis Tsiehela, l’actuel président de l’ASSOCREEF, et ses collaborateurs, ont récemment inauguré au restaurant « Palais 91 » (1) le premier Noël pour les enfants et les membres de l’association.

« Cet Arbre de Noël organisé spécialement pour faire plaisir à nos enfants qui sont nos compagnons d’infortune, avec lesquels nous partageons nos joies et nos peines du quotidien. Il est important de multiplier ce genre d’occasion pour, d’une part, consolider le lien avec nos enfants et, d’autre part, créer entre eux un lien, un esprit de corps qui puisse les motiver à reprendre le flambeau de solidarité que nous avons allumé depuis notre passage en Roumanie », a-t-il déclaré à notre confrère Marie Alfred Ngoma, pour les Dépêches de Brazzaville.

Et une manière de célébrer, sans doute, les souvenirs qui règnent le domaine congolo-franco-roumain…

Poésie, chant et danse

Enfants et adultes avons préparé notre spectacle pour que Père Noël vienne… Et il est venu nous dire << bonjour >> !

Mauricette Louyebo Tsiehela en Maman Noël...

Mauricette Louyebo Tsiehela en Maman Noël…

Marie Alfred Ngoma, moi et les petits

Marie Alfred Ngoma, moi et les petits, préparant notre intervention poétique

La nouvelle génération apprend les rythmes ancestraux

La nouvelle génération apprend les rythmes ancestraux

Quel avenir pour la diplomatie Congo-Roumanie ?

Oui, pourquoi pas faire le meilleur de nous pour raviver une si épanouissante tradition entre le Congo et la Roumanie, il y a certain temps ?

Les anciens étudiants congolais en Roumanie sont des porteurs du roumanisme et de ses symboles : la langue roumaine, les enfants des couples mixtes, les souvenirs des grands amours partagées…

Une partie de leur jeunesse demeure toujours en Roumanie…  

Paris, le 24 décembre 2016

(1). Situé dans la ville de Ris-Orangis, le restaurant a été prêté gracieusement à l’ASSOCREEF par le couple Dogan Colak.

 

Bibliographie

Article en ligne :

arbre-de-noel-rapprochement-solidaire-des-anciens-etudiants-congolais-de-roumanie-en-france

 

 

Tags : , , , , , , , ,

Réagissez