RSS
 

Maguet Delva, Poèmes

25 Juil
Asemic et Ombres de Lina Stern, 2018

Asemic et Ombres de Lina Stern, 2018

 

Printemps des paupières


Viens comme d’habitude sur mes épaules

Le temps a effacé les traces de nos pas indécis

Le temps a émoussé le goût de nos baisers

Sur nos lèvres enfiévrées

À la veille de nos fringales rencontres

Tes violettes explosent leurs boutons floraux

Et sentent le printemps de tes paupières.

Oui ! Viens m’enivrer du parfum naturel de ton corps

Tu dormiras de ton dernier sommeil

Dans mes bras exaltés

Je n’ai rien oublié

Le charme de ton sourire

Tes mains du philtre magique

Comme celles du viticulteur caressant ses raisins.

Tes yeux charmeurs qui frétillent pour moi

Le jour comme la nuit

Sais-tu que mes rêveries conservent toujours

Le souvenir de tous ces attributs

Qui se métamorphosent

Quand tu es dans mes bras ?

Mes attentes vespérales

Dans les nuits d’attente des mélancolies sans bornes

Recherchant inlassablement les raisons

D’un désespoir pesant

Qui, parfois sans sommation et à fleurets mouchetés

Me noie dans de vilaines solitudes où s’exaltent

Des frissons éphémères

Des nuits d’ivresses qui enchantent.

Téméraires remèdes aux malheurs accablant nos

conditions humaines

Dévorées par des passions chimériques

Sans cesse renouvelées

Comme des vagues turquoises

De l’océan baignant mon île.

Loin de la cohue des bois-de-chênes centenaires

Viennent échouer des vagues à bout de force

Aux pieds des Mapous géants

 

 

Bibliographie

Maguet DELVA, Les Palais du Chagrin, Poésie, Préface de Antoine Fritz PIERRE, Montmorency, les Astrinoibés Editions, 2018

 

 

Tags : ,

Réagissez