RSS
 

Maguet Delva, J’arrive dans mon pays

28 Juil
Lina Stern, Asemic et Ombres

Lina Stern, Asemic et Ombres

J’arrive dans mon pays

 

 

 

J’arrive dans ce pays des miens

Il m’embrasse comme un des siens

Il me prend dans ses bras

Avec ses amas de fatras

Champs-de-Mars dans un décor futuriste

Resplendit d’une anarchiste beauté

 

A l’aurore plein de crépuscules matinaux

Port-au-Prince s’éveille pour des rafistolages

Un soleil hallucinant brille sur Cité-Soleil

Les enfants en haillons dorment d’un lent sommeil

Comme dans un camp de la mort

Au flanc de ma ville, Cité-soleil est suspendue

Comme un matamore

A midi plein elle fend l’omoplate

De notre droite rectiligne

Les souffrances humains sont ma lignes

Le vieil Apollon assis dans son lugubre fauteuil

Fixe des désoeuvrés lampadaires en guenilles

Comme un microscope fixe les microbes

Les mouches dansent dans des flaques d’eau

Formant un miroir rectangulaire déformant

 

 

Du recueil Les palais du chagrin, Poésie, préface de Antoine Fritz PIERRE, Montmorency, les Astrinoibés Editions, 2018

 

 

Tags : , , ,

Réagissez