RSS
 

Luli of Teiu, Trois poèmes en français

26 Juil

Sur le rivage de ton cœur

Luli of Teiu, 2017

Lulli of Teiu, Levallois Peret, 2017

Ce fut d’abord
Le silence des fleurs des tilleuls,
Ennuagé miroir dans la braise de tes yeux.

Dans leur humble feu,
Diaphane, ton cœur vitreux.

Ce fut après
Son rivage
De cœur noirci
Qui me demandait,
Et le tumulte de mon cœur
Qui me poussait
Pressé.

Ce fut après ton cœur
Qui cherchait,
De la prière de ses mains,
Mon cœur,
Î

l

ô

t

Pieds nus, un cœur sur le rivage de ton cœur.
Rocher brisé le tréfonds du rivage.

Bucarest, le 22 Mai 2018

Nocturne

Les senteurs des tilleuls édulcorent le ciel
Tout comme ta bisette erre son bel esprit

Sur mon épaule.

Fort tumultueuse cette ascète bisette
Aux tilleuls obstinés sous la ronde lune
Et aux errances de mystère céleste

Sur mon épaule !

Bucarest, le 28 Mai 2018

J’attendrai l’automne

La solitude
Te semble vivable,
Ô toi !, ultime Bulbul de Bosphore !

Sur la rive de ton jardin,
Quelque part, plus loin,
Dans un havre béni des astres,
Ton calame heureux servira mieux l’océan
De l’auguste divan.

De l’autre côté,

Sur l’autre rive qui jadis ramassait ta larme
Sanglotant éperdument l’absolu,
J’attendrai esseulée l’automne,
Amandier rené
Dans
La brise d’un vers passé,
Ô
Toi !,
Ultime si romantique
B
u
l
b
u
l

Paris, le 22 Juin 2018

Version en roumain :

Luli of Teiu, Trei poeme în română

Version en turc :

Luli of Teiu, Türkçe üç şiir

 

Tags : , ,

Réagissez