RSS
 

Lui…

17 Juin

Lui…

C’est l’homme que je l’ai rencontré ce soir…

Il pouvait se nommer Stephan ou Sylvestre ou bien Alain…

Que non ! Ce soir il s’appelle Lui tout simplement. Ou mon Sage, mon Bouddha, mon Vairochana…

Je l’ai croisé à l’angle de la rue de Reuilly et du boulevard Mazas.

Je me suis assise à sa table.

J’ai pris une tisane de camomille.

Et nous avons traversé le Globe…

En train de se quitter, quatre heures après… Nous trouvions encore de choses à changer…

Quel bonheur de l’écouter ! Il s’exprime correctement en français, avec élégance.

Il est élégant comme tout, d’ailleurs…

Un grand monsieur… Petite écharpe autour du cou, canne en signe de noblesse, lunettes grosses.

Et une patience… Comme je n’ai plus connu depuis longtemps…

Patience de géant dans l’île des Lilliputiens…

Nous nous sommes séparés au métro.

Chacun a suivi son propre sentier.

Des sentiers en sens inverse.

De retour dans ma chambrette je me suis sentie exubérante…

Une joie déchaînée, sans raison, vient de s’est installée dans mes entrailles…

Je viens de rencontrer un homme à part, unique.

Impossible de rencontrer un être pareil tous les jours, à tout angle des rues.

Je suis heureuse, ce soir, tout simplement !

Je ne sais rien d’autre de lui, que son nom.

Il pouvait se nommer Stephan ou Sylvestre ou bien Alain…

Que non !

Il s’appelle mon Sage, mon Bouddha ou mon Vairochana…

Digne de toute adoration…

Paris, le 17 juin 2016

 

Tags :

Réagissez