RSS
 

Le vieux soldat parthe

13 Nov

Il y a une année, mon âme était en larmes…

Quelques heures plus tard, dans la soirée, toute la France fut en larmes…

Vu le drame << Bataclan >>, je n’ai pas publié ce soir-là ce petit poème, écrit le jour même dans le train Maubeuge-Paris.

Enlevons-nous, une année après, le deuil… Laissons le bonheur sourire en lumière…

 

Le vieux soldat parthe

Mon anniversaire 2016

Tu es parti

Ô, mon vieux soldat parthe,

Séduit par le bruit langui  

Battement des jupons jaunâtres

D’une certaine servante Marthe.

 

Rien de glorieux

Ni de majestueux

Dans ce départ banal

Au parfum  vespéral

De vieux juponnier…

 

Dans le train Maubeuge-Paris, le 13 novembre 2015

 

Tags :

Réagissez