RSS
 

Le rouge-noir des cerises en mai

03 Juin

Le rouge-noir des cerises en mai

A la Fête des Voisins, avec l'écrivain Lovely Antoine.

A la Fête des Voisins, avec l’écrivain Lovely Antoine. © Lovely Antoine

 

Nous sommes si bien ensemble,

Et tu veux t’en aller,

À la saison des cerises,

Belles comme les perles

Sous le soleil du mois de mai…

Nous sommes si bien ensemble

Et toi, mon unique perle noire,

Tu t’en vas ! Pourquoi ?

 

J’aime notre jeu,

Guettant à la gare de Lyon

Le train qui t’amène, t’emporte…

J’attends que tu descendes

Pour me serrer dans tes bras,

J’attends partager avec toi

La fête des cerises,

Et tu veux me quitter !

 

« Pourquoi ? », je te demande,

« Je suis Nègre », tu me réponds…

 

Je ne veux ni même entendre,

Car j’ai très mal à comprendre

Un monde qui accepte nier

Les couleurs de la peau

De mon amoureux.

 

Nous sommes si bien ensemble

Et toi, mon unique perle noire,

Tu t’en vas ! Pourquoi ?

 

Contemplant ta peau belle, noire,

Aux couleurs des cerises du mois de mai,

Je vois l’homme pieux et juste,

Que je l’aime beaucoup.

Tu as beau me serrer dans tes bras,

Mais tu veux me quitter,

« Pourquoi ? », je te demande,

« Je suis Nègre », tu me réponds…

 

J’aime le noir

De ta peau belle, noble,

Où brille espiègle

La joie de la lumière.

Ce noir riche de nuances

Je l’aime comme le goût rouge-noir 

Des cerises en mai, ces perles célébrées

De l’antiquité. Comment te le dire mieux ?

Nous sommes tellement bien ensemble !

Et toi, tu veux t’en aller,

« Pourquoi ? », je te demande,

« Je suis Nègre », me réponds-tu, 

Et dans l’abîme de tes yeux

On sent la chute des dieux.

 

Je ne prends pas au sérieux

Une réponse qui ignore

La joie de partager ensemble

Le goût rouge-noir des cerises

Comme les perles de saison.

 

Nous sommes si bien ensemble

Et toi, mon unique perle noire,

Tu t’en vas ! Pourquoi ?

Heureuse je le suis à l’approche du train

Qui t’amène si près de moi, pour sentir

La douceur des couleurs des cerises

Belles comme les perles sous le soleil de mai.

 

C’est la fête de la perle rouge

Aujourd’hui, mon bien-aimé,

Nous sommes si bien ensemble

Et toi, mon unique perle noire,

Tu t’en vas !

Pourquoi ?

 

Paris, le 14 mai 2011

 

 

Extrait du recueil inédit « Amours africaines », cycles << Blues. >>

 

 

Tags : , , ,

Réagissez

 

 
  1. Victoria Fătu Nalaţiu

    3 juin 2016 à 19 h 38 min

    Am citit poeziile. Felicitări ! Clocotesc de iubirea cunoaşterii.

     
    • Marilena

      4 juin 2016 à 0 h 13 min

      Victoria draga, cred ca noi, Româncele, mai clocotim înca de iubirea ca drum de cunoastere si lumina…

       
      • Marilena

        4 juin 2016 à 0 h 15 min

        Spun aceasta, dupa ce-am citit poezie dar si proza feminina contemporana noua. Nu mai vorbesc de poemele si penseurile tale…