RSS
 

« La Fleuvitude est aussi un devoir de mémoire »… (Aimé Eyengué)

29 Sep

Léopold Congo-Mbemba

                               (1959-2013)

                                

            Motto :

« – Lové dans la commissure
« du baiser de la nuit au jour, silencieux et invisible,
« c’est toi le témoin partial du bouche à bouche
« où s’affrontent/ la vie et la mort.
« Détermine quelles lèvres
« doivent l’emporter ! »
(Léopold Congo-Mbemba, La Silhouette de l’éclair, 1999)

Amis, notre Léopold n’est plus !

Depuis le petit matin de l’avant jour,

La poésie perdit une belle plume

Et l’univers, un si cher ami.

 

Moins un poète, moins un sourire,

Moins un cœur généreux…

Ô fées du bonheur ! Dites-moi,

Comment porter la douleur

De son départ silencieux, brisure de mon cœur,

À l’heure du baiser de la nuit au jour ?

De l’au-delà où s’affrontent la vie et la mort,

le ciel démembré descend tout bas,

Il me parle de plus bas que la voix

Son testament poétique, lourde croix.

 

Moins un poète, moins un sourire,

Moins un cœur généreux…

 

Amis, notre cher Léopold n’est plus !

Il était si doux si humain si tolérant !

Son regard, si pacifiste, si innocent,

Pardonna le ruissellement du serpent,

Silence infini, témoin partial,

Ciguë livrée à ses lèvres

Si belles, si désirantes, si vivantes ! 

 

Moins un poète, moins un sourire,

Moins un cœur généreux…

 

Terre bénie du Congo, garde-le !

Cœur en deuil, souvenirs ésseulés,

Je planterai à son tombeau

La silhouette de l’éclair lui si chère

Et baignerai de mes larmes l’agave fleurit

À l’aube des magies de son si jeune esprit !

 

Moins un poète, moins un sourire,

Moins un cœur généreux…

 

Paris, le 16 vers le 17 février 2013

à 5 h du matin

Note :

En italique, des extraits de l’oeuvre de Léopold Congo-Mbemba

 

Tags : , , , ,

Réagissez