RSS
 

Je ne serai jamais capable…

19 Juil
Au Jardin des Saphirs, décembre 2014

Au Jardin des Saphirs, décembre 2014

Je n’aurai jamais la force morale de sortir les nuits avec un homme, en amoureux, et le lendemain afficher une étrange indifférence à son égard !

Même s’il me propose tout simplement une aventure…

Même si c’est bien lui celui-là qui le souhaite pour des raisons qui me demeurent absconses…

Je préfère m’éloigner, en me refusant le bonheur de tomber amoureuse de lui.

C’est plus sain, c’est plus humain…

 

Paris le 19 juillet 2016

 

Tags :

Réagissez

 

 
  1. Jean Paul Abulker

    20 juillet 2016 à 13 h 51 min

    Bravo Mariléna,
    qu’en termes forts galants
    ces choses là sont dites.
    JP le rimailleur 🙂

     
    • Marilena

      23 juillet 2016 à 1 h 52 min

      Chaque rupture nous approche mieux de notre propre et réel chemin, cher Jean Paul !
      J’ai si peur que l’homme qui me susurre aujourd’hui son admiration, va me tromper le lendemain, que je préfère de ne plus lui donner l’occasion de le faire… (Sourire)…
      Je peux t’exemplifier par une anecdote, une petite histoire assez hilare… Il m’est arrivé une fois de sortir avec mon fiancé (bon, « l’ex », car depuis notre amour se conjugue au passé) prendre un café côté Gare du Nord… Rien de mal jusqu’ici, n’est-ce pas ?
      Et, figures-toi, il se fait qu’une femme toute seule était assise à une table assez proche de la notre. Rien de mal jusqu’ici, n’est-ce pas ?
      Mais, patience ! Ecoute la suite…
      Mon fiancé, qui avait des choses vitales portant sur nos sentiments, notre mariage, etc., à me confier (bon, passons), me parlait tendrement, me tenant la main ; en même temps, ses yeux, au lieu de se bercer dans les miens, glissaient vers l’image des genoux de la dame…

      Je ne lui ai rien dit avant que votre voisine quitte table et bar…

      Je ne peux pas te confier la justification de mon fiancé ! Ecoute bien : il regardait les genoux de la dame juste parce qu’il n’avait jamais vu des genoux plus moches que ceux de notre ex-voisine… C’est donc la laideur d’une autre femme qui lui attirait l’attention lors de notre RDV amoureux…

      Quelle femme aurait le courage d’épouser un regard glissant ?!