RSS
 

Gheorghe Onea, Poèmes (traduction du roumain)

24 Nov
Lina Stern, IntuitiveArt - Photo

Lina Stern, IntuitiveArt – Photo

L’oeillard de cristal

 

 

Je demeurais enfermé
Dans un oeillard de cristal
Il faisait si froid
Dans cette eau-là singulière
J’avais bâti mon abri
Que de tes mains

Ces hommes étrangers venaient
Gaspillant toujours, dans les recoins
Le silence
Et pourtant, des fois,
Un souvenir

Dans lequel ils séquestraient
La lumière
À l’aube, sur le chevet,
Que ton effigie
Me regardant
Dès l’oeillard de cristal
 

Buzau, le 11 novembre 2018

Mal de toi


Ayant mal de toi
J’ai peint aujourd’hui
Toutes les nuées
Dans mes yeux
Je portais dissimulé
Un sourire en couleur
De lendemain
Chaque matin
Va éclairer la fenêtre
De mon souvenir de toi…

Buzau, le 16 novembre 2018

 

 

Empreinte

L’automne m’a mordu

D’un soif
Délirant de vie
Comme d’une pomme
Embellie d’argent
Fais attention, je lui ai dit,
Mon aile gauche
Est malade de la terre
Et mes yeux gardent
Des souvenirs qui me mentent
L’automne m’envoie
Des lettres
Par des oiseaux égarés
Métèques
Qui cherchent en vain
L’empreinte de vol
Sur le seuil demeure
Comme un sceau
Le même sourire
Coupable et amer
Plus aucune nouvelle de toi

Ni même aujourd’hui …

 

Buzau, le 18 novembre 2018

 

Poèmes de Gheorghe Onea choisis et traduits du roumain par Marilena Lica-Masala

Paris, le 24 novembre 2018

 

 

 

 

Tags : ,

Réagissez