RSS
 

De ma Nouvelle Ere…

24 Mar

Une Nouvelle Ere

de paix et de félicité souveraine

 

Bruxelles-Midi

Bruxelles-Midi, le 8 octobre 2015… Le jour où le changement a bourgeonné dans mon vécu…

 

Il y a-t-il un moment plus épanouissant dans la vie de la Femme que celui-là où l’Homme lui annonce leurs noces ?

Aujourd’hui, mes très chers, c’est le jour du commencement d’une nouvelle ère dans ma vie parisienne…

Rien que la paix et la félicité auront le droit d’y régner tout au long de cette ère…

Métèque, déracinée dans ma cité natale, je suis partie un jour à la recherche de mes racines, de ma cité, de ma berge, de mon agora, de mon littoral, de mon chemin, de la poésie, de l’amour, de mon Pays, de mon Homme… 

Après à peu près 40 ans d’errance à travers l’espace, je suis arrivée à Paris…

Et j’ai dit, enchantée : « Voici ma cité, mon pays, mon littoral, mon agora, ma berge, mon chemin… C’est là que je veux m’enraciner »…

Il me manquait que l’Homme à venir semer à mes côtés toutes les splendeurs au sol fertile parisien et de la Poésie…

Cette Homme m’est venu le jour où, désenchantée, au bout d’encore huit ans d’errance intellectuelle, je ne croyais plus en amour, ni en Homme, malgré ma tente dressée au coeur de la capitale des Amoureux…

Je ne croyais que dans le devoir… Le devoir de faire avancer le Monde, aux raisons des vues de ma tente dressée justement au coeur de Tout Paris…

Hier soir, sous la bénédiction de la lune pleine, dans le décor artistique d’un café de mon quartier, autour du meilleur chocolat chaud au monde, l’Homme m’est venu me parler des invités au bal de nos épousailles…

Je ne vous dévoile pas plus aujourd’hui… Ni la bataille qui se donne depuis, dans mes entrailles, entre le devoir et l’amour nomade, entre ma volupté d’errer et mes frissons de me sédentariser…

Que le mystère reste la meilleure amulette des Amoureux en train d’annoncer leurs fiançailles !

Pieds sur le sable et tête aux nues que je suis, je ne sais pas si je serai la meilleure épouse… A l’heure, je sais une seule chose : il ne sera pas malheureux à mes côtés. Et que le banquet des noces nous sera enrichi de poésie, de chant et danse…

Amis Poètes, Musiciens, Magiciens, préparez donc vos poèmes, vos instruments, vos clepsydres… Fêtons l’abandonne de la solitude… Oublions l’errance… Fêtons l’arrivée de la Nouvelle Ere dans mon vécu rêveur…

La scène vous sera, selon la coutume roumaine, ouverte au moins trois jours…

Paris, le 24 mars 2016

 

Tags : ,

Réagissez

 

 
  1. Jacques

    24 mars 2016 à 17 h 12 min

    Très jolie annonce!! Très heureux pour vous … bonheur à vous.. bonheur et rebonheur longtemps et à jamais….

     
    • Marilena

      24 mars 2016 à 23 h 54 min

      Ô, cher Jacques, comment répondre à votre présence si rassurante ? Merci de tout mon coeur, merci encore…

       
  2. Jean Paul Abulker

    24 mars 2016 à 18 h 10 min

    ODE A L’AMOUR,

    Vivre intensément, le vrai, le bel amour
    Magnifié, d’un grand A, révèle en plein jour
    Plaisir si convoité de tout être sue terre
    Auquel on aspire, vénère, désire, espère

    Le couple s’élabore grâce à l’alchimie
    La passion fusionnelle, de deux coeurs réunis
    Associés pour le pire autant que le meilleur,
    Et vivre intensément les moments de bonheur.

    Intense est le plaisir, infini est la joie,
    Quand sur notre chemin l’on croise l’autre soi
    La partie qui nous manque, pièce complémentaire
    S’imbriquant parfaitement, au point de faire la paire.

    Construire, s’investir, s’engager pour longtemps,
    Aimer pour un instant, savourer le moment
    Point d’ idées préconçues , de jugements outrés
    Liberté et de règle, dans le choix décliné.

    Chérir de tout son corps, vibrer de tout son être,
    S’abandonner l’un l’autre, ni esclave, ni maitre
    Sur un nuage bleu, joindre le nirvana
    Tendrement enlacé, et s’abandonner là .

    Romeo et Juliette, Sartre et de Beauvoir,
    Aragon et Elsa, Eloise Abélard
    Couples inséparables, pour l’éternité,
    Auxquels, on souhaiterait nos deux noms associés
    Mariléna et Serge

    Jean Paul Abulker

     
    • Marilena

      25 mars 2016 à 0 h 00 min

      A quel point nous est-elle si précieuse ton amitié, cher Jean Paul…

      « Construire, s’investir, s’engager pour longtemps,/ S’aimer pour l’instant…

      C’est bien cet ensemble d’idées, de sentiments, de projets qui nous a lié à s’allier (ton jeux de mot est contagieux, tu vois ?)… (sourire)…

      Mais, comment as-tu réussi le deviner ?
      Nos amitiés,
      M&S

       
  3. Jean Paul Abulker

    24 mars 2016 à 18 h 16 min

    Désolé, il y a des fautes d’orthographe de frappe, mais c’est l’émotion et la joie,de pouvoir associer vos deux noms 😉

     
    • Marilena

      25 mars 2016 à 0 h 06 min

      Ce n’est pas grave, cher Jean Paul… Dans mon royaume il n’y a pas de contraints, car je ne chasse pas les fautes de mes amis, mais leurs qualités… Et puis, l’amour est généreux par soi-même…

       
  4. Jean Paul Abulker

    25 mars 2016 à 0 h 19 min

    Une nouvelle Ere
    S’ouvre pour une Belle d’âme qui erre
    Depuis plusieurs années
    En quête de son bien aimé.
    Ses voeux sont enfin exhaussés
    Et elle a enfin rencontré
    Un chevalier servant digne de la Princesse qu’elle est. Souhaitons leurs tous en coeur,
    Tous nos voeux de bonheur

    Jipe le rimailleur

     
    • Marilena

      25 mars 2016 à 0 h 22 min

      Les amis de tous les jours font parti de notre famille… Tu seras toujours notre frère, cher Jean-Paul !

       
  5. Victoria Fătu Nalaţi

    25 mars 2016 à 1 h 22 min

    Este minunat că ai găsit steaua care-ţi va fi ghid.

     
    • Marilena Lica-Masala

      25 mars 2016 à 1 h 23 min

      Multumim, Victoria draga! Ne inspiram reciproc…

       
  6. gérard

    15 août 2016 à 9 h 12 min

    Marilena,

    Je te souhaite la plus douce journée du monde
    Quelle glisse vers ton cœur et t’inonde de bonheur

    Amitiés

     
    • Marilena

      15 août 2016 à 10 h 05 min

      Bonjour, Gérard !

      Merci, infiniment, de ton voeu à l’occasion de la fête de mon prénom !
      Mes pensées les meilleures,
      Marilena