RSS
 

Archives de la catégorie ‘05.1. Histoire’

La Roumanie, de la première république populaire à la troisième république

27 Août
Moi,Nanterre, août, 2018

Nanterre, août, 2018

La Roumaine : de la première république populaire à la troisième république semi-présidentielle

Ah, la Roumanie… Royaume à partir de sa jeune antiquité dace jusqu’au jour fatal où elle est devenue république… Une république illégitime.

On dit bien « illégitime » car ni le peuple ni son jeune roi, Michel 1er de Roumanie, ne l’ont souhaitée. Ce fut la volonté de Monsieur Staline tout comme de ses hommes qui faisaient la loi en Roumanie depuis le 23 août 1944. Et ce fut aussi l’une des graves conséquences subies par ce pays déclaré « vaincu » et abandonné aux mains jalouses de Moscou.

Le 6 mars 1945, le Roi Michel se voit contraint à nommer dr. Petru Groza à la tête d’un gouvernement de coalition ayant le soutien de la délégation soviétique dirigée par Andrei Vishinsky, commissaire du Peuple adjoint pour les Affaires étrangères de l’Union Soviétique. Dr. Petru Groza fera tout de sa part pour permettre la hégémonie des communistes en Roumanie et assurer la transition du pays vers un régime communiste.

Première république : la République Populaire Roumaine (fin 1947 – 1965)

Ce jour fatal de passage abasourdissant à son étape républicaine fut le 30 décembre 1947, lorsque Michel 1er, le dernier roi de Roumanie, courba sa couronne sous la pression des généraux de Monsieur Staline et consentit à l’abdication.

Roi et Peuple pleuraient terrifiés. Le pire et le malheur étaient en route.

Suite à cette abdication, le pays…

Lire la suite »

 

Revista « Memoria » numărul 100 – un jubileu aparte

23 Sep
Memoria - Numarul 100

MEMORIA – NUMARUL 100

COMUNICAT DE PRESĂ

Revista Memoria numărul 100

 

 

 

Fundaţia Culturală Memoria

și

Institutul de Investigare a Crimelor Comunismului şi Memoria Exilului Românesc (IICCMER),

cu sprijinul Filarmonicii „George Enescu” şi al Teatrului Naţional Bucureşti „I.L. Caragiale” lansează miercuri, 4 octombrie 2017,

de la ora 18.00,

la Ateneul Român,

numărul 100 al revistei Memoria.

La eveniment vor lua cuvântul:

Emil Constantinescu, Președintele României (1996-2000);

Micaela Ghiţescu, Președinte Fundația Culturală Memoria;

Nae Constantinescu, Revista Memoria;

Octav Bjoza, Preşedintele AFDPR şi Subsecretar de Stat în cadrul Secretariatului de Stat pentru recunoaşterea meritelor luptătorilor împotriva regimului comunist instaurat în România în perioada 1945-1989;

Radu Preda, Preşedinte executiv IICCMER.

Gazda evenimentului: Andrei Dimitriu, directorul Filarmonicii „George Enescu”.

Lire la suite »

 

« Souviens-toi Donald… »

12 Fév
A la Mairie 17e

Paris, Mairie 17e, 2016

« Souviens-toi Donald, Staline mentait tellement qu’il n’a pas cru à l’invasion allemande ! »

de M.T. Anderson (1)

 

 

 

« Dans un univers de désinformation, la mandature de Donald Trump aura quelques similitudes avec le régime de Joseph Staline. Et ces parallèles sont utiles pour comprendre la psychologie du mensonge nationalisé. »

Lire la suite »

 

Memoria – revista gândirii arestate, nr. 97 (4)/ 2016

11 Fév
Memoria – revista gândirii arestate

Memoria – revista gândirii arestate

Memoria – revista gândirii arestate 

De la dispariţia lui Romulus Rusan

la Bisericile Ipoteştilor eminovicieni

 

 

Primesc de la Micaela Ghiţescu, minunata Micaela, omul de cultură, omul care-a pătimit în juneţe arestările şi închisorile terorii bolşevice, „Memoria – revista gândirii arestate” nr. 97 (4)/ 2016, fondator Banu Rădulescu, într-un frumos ambalaj al Poştei franceze – LA POSTE… Nedumerită, am avut explicaţia după câteva clipe. Plicul ajunsese din ţară destul de deşirat, iar LA POSTE s-a îngrijit să primesc în condiţii elegante preţioasa revistă…

Sumarul, aşezat la îndemână, elegant, pe copertă, îmi anunţă o tristă veste: plecarea autorului Americii ogarului cenuşiu ce mi-a luminat adolescenţa şi Bucureştii anului cutremurătorului cutremur… Alătur un gând pios elogiului închinat de Alexandru Zub în memoria prietenului său, scriitorul, istoricul, omul de cultură şi acţiune civică Romulus Rusan!    

Lire la suite »

 

Portez-vous le foulard ?

07 Nov

Le foulard :

de son utilité géographique à sa beauté historique

Avec le sculpteur N'Dangani Mawambu

Avec le sculpteur N’Dangani Mawambu, Paris 19e, dimanche le 6 novembre 2016

Portez-vous le foulard ?

 

Beau, élégant et chaleureux, le foulard a sa propre histoire et ses multiples significations, aussi différentes soient-elles en Europe ou en tant d’autres régions du monde, depuis que cet accessoire d’habillement a été << inventé >>…

Dans le vocabulaire de mon pays, la Roumanie – un pays à la fois chrétien orthodoxe et patrie de tout sort d’autres minorités religieuses monothéistes ou croyances ou tendances panthéistes, athées, laïques, polythéistes – il y a le mot « fular [fou-lar] » qui désigne un objet vestimentaire porté par les femmes, les hommes, les enfants, autour du cou, lors des journées froides.

 

Lire la suite »

 

Alain Juppé et le Paris des Arts, le 4 novembre 2016

05 Nov

Alain Juppé suivi pas à pas par les gens d’Arts que nous sommes

Paris, le vendredi 4 novembre 2016
Avec Francis Mbella au Centquatre, Paris 19e

Avec Francis Mbella au Centquatre, Paris 19e

 

Il pleut. Pluie monotone et froide de novembre. Le vent souffle en rafales.

De la bouche du métro Riquet au grand complexe culturel « Cent quatre », Francis et moi continuons porter le message d’Alain Juppé vers les électeurs du 19e arrondissement…
Lire la suite »

 

Conférence-débat : « Fragments de conscience haïtienne », de Lovely Antoine

01 Oct

Conférence-débat

« Fragments de conscience haïtienne »

de Lovely Antoine

Lovely Antoine, portrait. Paris, le 6 septembre 2016 © Odéon sous le ciel livresque...

Lovely Antoine, portrait. Paris, le 6 septembre 2016 © Odéon sous le ciel livresque…

Fragments de conscience haïtienne, couverture

Fragments de conscience haïtienne, couverture

 

L’écrivain Lovely Antoine, membre fondatrice de notre association Les Arts Mètis de France (LAM de FRANCE), vous convie fraternellement à son premier évènement littéraire de cet automne :

Conférence-débat autour de son livre Fragments de conscience haïtienne

samedi le 8 octobre

à 15h

au siège de l’Association Berbère TAFERKA

49bis avenue de la Résistance 93100 Montreuil

Métro Croix de Chavaux – ligne 9.

Ne manquez pas le privilège de découvrir le regard d’une observatrice de notre monde, interpellée par les causes qui hantent, freinent encore l’émancipation ainsi que l’évolution de la société haïtienne !

Lire la suite »

 

Le café turc, une saveur presque oubliée

18 Juil

Le café turc, une saveur presque oubliée

Bref historique…

Café turc au "Elysées Ottoman"

Café turc aux « Elysées Ottoman »

Le café turc fait parti du patrimoine culturel hérité par la Roumanie, mon pays natal, de l’Empire Ottoman. La proximité, ainsi que les presque cinq siècles de cohabitation historique, ont favorisé la diffusion et l’adoption de quelques rituels et recettes gastronomiques qui ont été réinventés et adaptés au spécifique du goût culinaire des Roumains.

L’un des rituels adoptés par la noblesse et la bourgeoisie des Pays Roumains notamment à partir du 19ème siècle, grâce aux cafedgi (les propriétaires des cafés turcs, ambulants pour la plupart), a été celui-là du bonheur de se retrouver dans les grands salons, avec la famille ou les invités, autour d’un café turc.

Lire la suite »

 

Le camion blanc de Nice – parallèle historique (1)

16 Juil

Des camions des troubles politiques à la tuerie de Nice

Les camions du malheur

Causes ? Origines ? Solutions ?

Lulli - croquis de Romulus Constantinescu, Pitesti, 1999

Lulli – croquis de Romulus Constantinescu, Pitesti, 1999

En guise d’argument

Je suis profondément liée, affectueusement et professionnellement, de la Promenade des Anglais ! En avril 2011 j’y ai rencontré, sur une terrasse, un illustre personnage de la guerre de 1939 – 1945, qui est devenu la muse inspiratrice de deux de mes livres. Il s’agit bien de l’ancien ambassadeur de la Grande-Bretagne, Ivor Porter. Notre rendez-vous s’est passé à quelques pas de « Negresco », le fastueux palace fondé en 1912 par l’homme d’affaires roumain Henri Alexandre Negresco.

Depuis cinq ans déjà, à partir du surnommé renommé « Printemps arabe », je me suis imposée de ne pas m’exprimer aux sujets politiques type « révoltes populaires » ou type « kamikazé-daech », ni de m’impliquer physiquement comme je l’ai fait en décembre 1989 dans mon pays.

Lire la suite »

 

De la „Cogaionon” la „SÂMBETELE cu ION GHEORGHE”

12 Juil

De la Cogaionon la

SÂMBETELE cu ION GHEORGHE

La Lacul Minimilor, Padurea Vincennes, Îli-de-France

La Lacul Minimilor, Padurea Vincennes, Île-de-France

Pasionat până în străfundurile oaselor de istoria zilei faptului omenesc, ziaristul buzoian Nistor Tănăsescu a urzit şi înlesnit, se mărturisea azi în universala oglindă vrăjită numită facebook, un <<dialog cultural colosal, aplicat, chirurgical-lingvistic aş putea zice, între prof. Ctin Giurginca din Banat, şi poetul Ion Gheorghe>>, în prezenţa poeţilor Stelian Grigore şi Marin Ifrim, la Sărăţeanca.

<<Prof. Ctin Giurginca a bătut sute de kilometri special până la Buzău ca să se întâlnească şi să se dumirească direct de la autor asupra unor detalii relativ la capodopera de cercetător a lui Ion Gheorghe, cum proclamă dumnealui, respectiv „Kogaioanele, munţii marilor pontifi”>> (N. Tănăsescu).

Mult prea departe de distinşii oaspeţi ai distinsului poet-cercetător Ion Gheorghe şi ai doamnei Mia, soţia gazdei, pentru a mă fi alăturat mesei rotunde din sâmbăta lui 9 iulie curent, mi-am amintit că am scris în urmă cu mai bine de cinci ani, un mic poem inspirat din propria-mi trecere prin istoria ţării mele.

Teoria şi dovezile cercetătorului poet Ion Gheorghe pot fi consultate pe situl revistei editate de neostenitul nostru cărturar vizionar: Hyperboreea – revista editata de Ion Gheorghe

Iar poemul meu poate fi citit alăturat:

Lire la suite »