RSS
 

Archives de la catégorie ‘01.A. Poésie’

Blues – poèmes lus à la Rentrée de la « Fleuvitude », Chelles 2016

25 Sep

Blues

Poèmes lus à la Rentrée de la Fleuvitude :

Lulli de Teiu, en train de lire ses poèmes, Chelles, 24 septembre 2016

Lulli de Teiu, en train de lire ses poèmes, Chelles, 24 septembre 2016

Voyager en poésie… Du Congo au Danube

sur le bateau de la Fleuvitude

avec les Poètes de la Fleuvitude,

                                                          Chelles 2016

 

 

Ma jarre ancienne,

Cette gracieuse gardienne,

Reçoit encor les senteurs

De la terre si tant rêvée,  

De ce si vieux toit nommé 

Mon Afrique…

 

 

 

Apprends-moi

                À mon frère Congolais

 

Sage Ba n’tou,

Sage Homme du Fleuve Kongo,

Toi qui acceptes, toi qui m’acceptes,

Apprends-moi le mystère du savoir,

Ton savoir qui allume la magie

Du tango de l’amour infini.

Lire la suite »

 

Lèvres déclamant les fleuves des amants… (poème)

24 Sep
Lulli de Teiu

Lulli de Teiu

 

 

à Aimé Eyengué,

aux poètes de la Fleuvitude,

à la Fleuvitude,

Lèvres

Lèvres qui se cherchent,

Lèvres qui s’approchent,

Lèvres qui s’embrassent

Oubliant l’angoisse.

Lèvres craintives,

Lèvres pensives,

Lèvres porteuses de sagesse,

Lèvres allégresses

Lèvres.

Lire la suite »

 

Minuit à Lovfry – Poème lu au Festival Lil’Auteurs

24 Sep

Minuit à Lovfry

à Matoub Lounès

Lulli de Teiu

Lulli de Teiu

 

 

 

J’amarrais à minuit

L’acewiq n ayri w[1]

Au petit donjon songeur

De la maison blanche

De Lovfry.

 

Et l’ajuaq[2] nouait

Au blason de mon front

Le beau aggenur[3]

Aux A y ahlili[4] du rossignol…

 

Lire la suite »

 

Minuit sur les Champs-Elysées (poème)

26 Juil
Révèrbere et lune

Révèrbere et lune

Minuit sur les Champs-Elysées

(poème)

 

Lune charnue,

Solitude voulue,

Errants et réverbères

Et le pavé nocturne

Qui s’embrument

Au sein de la nuit de juillet…

 

 

Lire la suite »

 

Cette colombe

14 Juil

Cette colombe

 

 

Colombe

Colombe

Elle est si belle

Cette colombe

Qui se blottit

À l’abri

De la porte

Lui closant l’espoir

De l’envol…

Lire la suite »

 

Souvenir (Le grand-père et le petit-fils)

14 Juil

Souvenir

(Le grand-père et le petit-fils)

À mon Raoul André,

Vers Chisinau, le 4 juillet 2015

Vers Chisinau, le 4 juillet 2015

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de mon Raoul André ! Quel jour béni et heureux m’a été le jour de sa naissance ! Il est jailli à huit heures du matin, tout petit et beau… Ma mère est venue de son village pour nous voir à l’hôpital. Mon mari aussi.

Depuis, plus de trois décennies se sont écoulées, avec leurs hauts, leurs bas…

Si je regarde, hélas !, derrière moi, je retrouve un vaste champ tumultueux des traces, mûri aux éclairs, aux vents, aux tourbillons, aux pluies, aux soleils, aux neiges, aux beaux jours, aux jours gris du passage du temps…

Je me souviens un hiver, chez mes parents, lorsque mon fils avait ses quatre ans…

Lire la suite »

 

Amintire (Bunicul și nepotul)

13 Juil

Amintire

(Bunicul și nepotul)

 

Feciorului meu, cu ocazia zilei de naştere (14 iulie)…

 

Spre Chisinau, 4 iulie 2015

Spre Chisinau, 4 iulie 2015

 

Un bunic trecea pe drum,

Pe sanie purtându-şi nepotul.

 

„- Bunicule” – îi zice mogâldeaţa,

„Îmi îngheaţă mânuţele”!

Lire la suite »

 

De la „Cogaionon” la „SÂMBETELE cu ION GHEORGHE”

12 Juil

De la Cogaionon la

SÂMBETELE cu ION GHEORGHE

La Lacul Minimilor, Padurea Vincennes, Îli-de-France

La Lacul Minimilor, Padurea Vincennes, Île-de-France

Pasionat până în străfundurile oaselor de istoria zilei faptului omenesc, ziaristul buzoian Nistor Tănăsescu a urzit şi înlesnit, se mărturisea azi în universala oglindă vrăjită numită facebook, un <<dialog cultural colosal, aplicat, chirurgical-lingvistic aş putea zice, între prof. Ctin Giurginca din Banat, şi poetul Ion Gheorghe>>, în prezenţa poeţilor Stelian Grigore şi Marin Ifrim, la Sărăţeanca.

<<Prof. Ctin Giurginca a bătut sute de kilometri special până la Buzău ca să se întâlnească şi să se dumirească direct de la autor asupra unor detalii relativ la capodopera de cercetător a lui Ion Gheorghe, cum proclamă dumnealui, respectiv „Kogaioanele, munţii marilor pontifi”>> (N. Tănăsescu).

Mult prea departe de distinşii oaspeţi ai distinsului poet-cercetător Ion Gheorghe şi ai doamnei Mia, soţia gazdei, pentru a mă fi alăturat mesei rotunde din sâmbăta lui 9 iulie curent, mi-am amintit că am scris în urmă cu mai bine de cinci ani, un mic poem inspirat din propria-mi trecere prin istoria ţării mele.

Teoria şi dovezile cercetătorului poet Ion Gheorghe pot fi consultate pe situl revistei editate de neostenitul nostru cărturar vizionar: Hyperboreea – revista editata de Ion Gheorghe

Iar poemul meu poate fi citit alăturat:

Lire la suite »

 

Apprends-moi

03 Juin

Apprends-moi

Les amoureux en noir et blanc. Jeune martiniquais et sa fiancée suisse, Sarcelles 1965 ©Gerald Bloncourt

Les amoureux en noir et blanc. Jeune martiniquais et sa fiancée suisse, Sarcelles 1965 © Gérald Bloncourt

               À M.A.

Sage Ba n’tou, sage Homme Kongo,

Toi qui acceptes, toi qui m’acceptes,

Apprends-moi le mystère du savoir,

Ton savoir allumant la magie

Du tango de l’amour infini.

Lire la suite »

 

Le rouge-noir des cerises en mai

03 Juin

Le rouge-noir des cerises en mai

A la Fête des Voisins, avec l'écrivain Lovely Antoine.

A la Fête des Voisins, avec l’écrivain Lovely Antoine. © Lovely Antoine

 

Nous sommes si bien ensemble,

Et tu veux t’en aller,

À la saison des cerises,

Belles comme les perles

Sous le soleil du mois de mai…

Lire la suite »