RSS
 

Alain Juppé et la France des Arts

27 Oct

« Alain Juppé pour la France »

reçoit pas à pas l’adhésion des gens d’Arts

Alain Juppé

Avec Francis Mbella, à la rencontre des passants, Paris 19e

Paris, le dimanche 23 octobre 2016, vers 11h

Matinée ensoleillée, belle, souriante, digne de mon anniversaire…

Souhaitant apporter ma modeste pierre au fondement de la France du présent et de l’avenir, une France émancipée, prospère, confiante, noble, vivante, accueillante, je ne reste pas chez moi pour répondre à la pluie des messages tombés des quatre coins du monde dans mes messageries…

Au contraire, je me présente au RDV avec l’artiste peintre Francis Mbella, les deux en compagnons d’Alain Juppé et de la promotion de son programme, pour les primaires de la droite, du 20 et 27 novembre. Et nous voilà au travail, côté un petit richissime marché du 19e arrondissement, mais abondante de bons produits…

 

Francis Mbella, à la rencontre des passants, Paris 19e

Francis Mbella, à la rencontre des passants du Paris 19e

J’ai tenté de m’approcher d’eux pour en parler, changer des tracts, faire des photos ensemble, lier d’amitié comme des anciens camarades qui ont le même objectif social, politique, économique : améliorer notre vie quotidienne… Hélas ! Je me suis trouvée face aux cadenas d’une vieille grille fermée, oxydée, bloquée, figée… À une exception : un monsieur d’origine africaine, qui m’a offert un tract contre mon tract. Mais ses confrères blancs, oh, là ! Ces messieurs, n’ayant aucune camarade avec eux, me lançaient de leur hauteur des regardes lancinants…

Quelles manières pour refuser une main tendue au dialogue…

C’est ainsi que j’ai pris en possession la terre ferme juste vis-à-vis d’eux… Et j’ai eu le bonheur de croiser de gens très pressés d’aller faire leur courses, mais attentifs et attentionnés à notre message pour Alain Juppé !

Une dame de ma génération vient vers moi pour me demander des tracts. Elle m’explique, complice :

« – Je les donne aux amis »…

Sébastien, un très aimable monsieur de gauche, s’approche et me dit d’un large et sincère blond sourire :

« – Juppé, Madame, va apaiser tout le monde ! »

Face à ma déroute, car je ne comprenais pas exactement la signification du verbe « apaiser » dans ce contexte, mon ami ad-hoc a ajouté :

« – C’est-à-dire, il est comme un père de famille. Il réussira s’imposer aux autres, comme un père devant ses enfants ! Je suis de Gauche et je vote à Gauche, mais c’est lui qui va gagner. Il est bon, c’est le meilleur »…

Plus tard, il est revenu pour m’offrir une orange… Je ne l’ai pas mangé… Je la garde encore, en talisman…

A bon entendeur, salut, chers amis Lecteurs de l’Odéon !

Je vous tiendrai au courant !

PHOTOTHEQUE

20161023_124841

Partageant les couleurs de l’automne avec Francis Mbella et « Alain Juppé pour la France »

Alain Juppé pour la France

Partageant les couleurs de l’automne avec Francis Mbella et « Alain Juppé pour la France »

Francis Mbella

Francis Mbella, artiste peintre et contribuable politique

Francis Mbella

Francis Mbella, artiste peintre et contribuable politique

Francis Mbella

Francis Mbella, artiste peintre et contribuable politique

Francis Mbella

Francis Mbella, artiste peintre et contribuable politique

Francis Mbella

Francis Mbella, artiste peintre et contribuable politique

 

Tags : , , , , , ,

Réagissez