RSS
 

Archive de septembre, 2016

« La Fleuvitude est aussi un devoir de mémoire »… (Aimé Eyengué)

29 Sep

Léopold Congo-Mbemba

                               (1959-2013)

                                

            Motto :

« – Lové dans la commissure
« du baiser de la nuit au jour, silencieux et invisible,
« c’est toi le témoin partial du bouche à bouche
« où s’affrontent/ la vie et la mort.
« Détermine quelles lèvres
« doivent l’emporter ! »
(Léopold Congo-Mbemba, La Silhouette de l’éclair, 1999)

Lire la suite »

 

Blues – poèmes lus à la Rentrée de la « Fleuvitude », Chelles 2016

25 Sep

Blues

Poèmes lus à la Rentrée de la Fleuvitude :

Lulli de Teiu, en train de lire ses poèmes, Chelles, 24 septembre 2016

Lulli de Teiu, en train de lire ses poèmes, Chelles, 24 septembre 2016

Voyager en poésie… Du Congo au Danube

sur le bateau de la Fleuvitude

avec les Poètes de la Fleuvitude,

                                                          Chelles 2016

 

 

Ma jarre ancienne,

Cette gracieuse gardienne,

Reçoit encor les senteurs

De la terre si tant rêvée,  

De ce si vieux toit nommé 

Mon Afrique…

 

 

 

Apprends-moi

                À mon frère Congolais

 

Sage Ba n’tou,

Sage Homme du Fleuve Kongo,

Toi qui acceptes, toi qui m’acceptes,

Apprends-moi le mystère du savoir,

Ton savoir qui allume la magie

Du tango de l’amour infini.

Lire la suite »

 

« Voyager en Poésie … » Du Congo au Danube sur le bateau de la Fleuvitude

24 Sep

« Voyager en Poésie … »

Du Congo au Danube

sur

le bateau de la Fleuvitude

avec

Les Poètes de la Fleuvitude

Liss, Aimé et moi

Avec Liss Kihindou et Aimé Eyengué, devant la Mairie de Chelles, sur le parvis des « mariages »… Un espace géré et mis à disposition aux mariés, par la mairie.

Liss, Aimé et moi

Avec Liss Kihindou et Aimé Eyengué à la Médiathèque de la ville de Chelles, samedi 24 septembre 2016

Conçu, organisé et animé par Aimé Eyengué en partenariat avec la Médiathèque/ Bibliothèque de la ville de Chelles (située dans la vallée de la Marne, Île-de-France), et en complicité avec Liss Kihindou et Les Arts Mètis de France (LAM de FRANCE – association Loi 1901), cette première rentrée littéraire du mouvement littéraire de la Fleuvitude, aux accents d’une invitation – « Voyager en Poésie … » -, fut une réussite…  Un dialogue fluide, dynamique, interactif, entretenu par Aimé Eyengué lors de plus de deux heures, avec un public plus que sensible à notre thématique, un public documenté et assoiffé de se redécouvrir, de savoir d’avantage…

Un voyage du Congo au Danube, en navigant au fil de la Seine, Marne, du Rhin, à travers les œuvres des classiques ou des contemporains.

Mais, qu’est-ce que c’est la Fleuvitude pour les trois intervenants lors de cette rencontre littéraire ?

Lire la suite »

 

Lèvres déclamant les fleuves des amants… (poème)

24 Sep
Lulli de Teiu

Lulli de Teiu

 

 

à Aimé Eyengué,

aux poètes de la Fleuvitude,

à la Fleuvitude,

Lèvres

Lèvres qui se cherchent,

Lèvres qui s’approchent,

Lèvres qui s’embrassent

Oubliant l’angoisse.

Lèvres craintives,

Lèvres pensives,

Lèvres porteuses de sagesse,

Lèvres allégresses

Lèvres.

Lire la suite »

 

Minuit à Lovfry – Poème lu au Festival Lil’Auteurs

24 Sep

Minuit à Lovfry

à Matoub Lounès

Lulli de Teiu

Lulli de Teiu

 

 

 

J’amarrais à minuit

L’acewiq n ayri w[1]

Au petit donjon songeur

De la maison blanche

De Lovfry.

 

Et l’ajuaq[2] nouait

Au blason de mon front

Le beau aggenur[3]

Aux A y ahlili[4] du rossignol…

 

Lire la suite »

 

Mon pays, secoué par un tremblement de terre…

24 Sep

Mon pays, secoué par un fort séisme…

Paris en automne

Paris en automne

Je reçois de nouvelles mauvaises de mon pays !

Alertée par le poète Aurel Sibiceanu et par mon frère, je viens d’apprendre qu’un fort séisme a secoué mon pays vers 2h10 (1h10 heure de Paris), avec une force de 5,6 degrés sur l’échelle de Richter…

L’épicentre se trouve dans la zone de Vrancea.

Lire la suite »

 

LAM de FRANCE a participé au festival « Lil’Auteurs »

24 Sep

LAM de FRANCE

présente

au

Festival « Lil’Auteurs – L’air de dire »

Editions 2016

20160923_204943

Les poètes Lulli de Teiu et Jean Paul Abulker, membres actifs de LAM de FRANCE (Les Arts Mètis de France), association Loi 1901, ont participé ce vendredi le 23 septembre, à la nouvelle édition du Festival « Lil’Auteurs », organisé sous l’égide de l’association « L’air de dire ».

Le festival, animé par Colette Funfschilling ainsi que Philip Mondolfo, et hébergé dans la salle de spectacle de l’Espace Culturel d’Anglemont des Lilas (93260), s’est déroulé en deux parties : une scène programmée, de 19 h à 21h, et une scène ouverte de 21 h à 22h.

Les deux poètes qui ont représenté notre association à ce festival, ont réussi couvrir les deux parties, dont Jean Paul Abulker est intervenu dans la première, et Lulli de Teiu dans la seconde.

Lire la suite »

 

Volti & L’Italie des Poètes d’antan

23 Sep

Volti & L’Italie des Poètes d’antan

 ou

De Mila aux Classiques de la Poésie italienne

 

Volti (Visages), l'affiche de l'exposition de Mila

Volti (Visages), l’affiche de l’exposition de Mila

J’ai eu l’information portant sur la tenue d’une soirée littéraire en hommage aux grands classiques de la poésie italienne à l’occasion du vernissage de l’exposition Volti (Visages) de l’artiste Mila, à l’espace Galerie & Librairie des Éditions Caractères, par le biais de deux amis poètes, Pedro Vianna et Éric Meyleuc, membres actifs des « Arts Mètis de France » (LAM de FRANCE) – association Loi 1901.

Et les vifs souvenirs de mon séjour de cinq mois à Rome qui habitent depuis mon imaginaire, me sont revenus plus aigus que jamais…

Italia… Roma ! Il mio sogno di casa…

Décidément, j’irai, malgré mon agenda… Bon, je fais le meilleur, c’est tout à fait normale, d’être présente aux évènements que mes amis organisent ou partagent avec d’autres littéraires.

L’arrivée de l’humoriste Dave K. Moktoï à Paris, m’est devenue une deuxième raison de faire tout pour aller à la soirée conçue et animée par la franco-italienne Giulia Bogliolo Bruna en complicité avec Nicole Gdalia, la directrice des Éditions Caractères.

Poète avant tout, Dave K. Moktoï a étudié et déclamé les classiques de la poésie ainsi que de la dramaturgie française… Je n’hésite pas de lui proposer m’accompagner à cette soirée, juste pour lui présenter mes amis et les amis des amis…

En route, Dave K. Moktoï m’a déclamé de Lamartine, Corneille…

Sur place, le mardi 20 septembre, à partir de 18h30, comme prévu, nous avons écouté les poètes et les comédiens Myriam Guilhot, Margie Bruna, Gianni Bruna, Éric Meyleuc, Pedro Vianna en lisant bilingue, français-italien, de poèmes de : Dante Alighieri, Francesco Petrarca, Giacomo Leopardi Gabriele D’Annunzio, Giuseppe Ungaretti, Eugenio Montale, Salvatore Quasimodo, Primo Levi, en présence de l’artiste plasticienne et éditrice Mila…

Lire la suite »

 

Dave K. Moktoï à Montmartre

22 Sep

Tout nouveau membre de notre LAM de FRANCE (Les Arts Mètis de France) association Loi 1901, Dave K. Moktoï a accepté notre invitation profane de fêter cette adhésion par une visite à la sacré colline des Martyrs…

Un dinosaure de la fondation de la satire africaine ne peut se mesurer qu’avec la grandeur de la Butte Montmartre…

Mais, si la comédie satirique est sa première passion, Dave est en même mesure cinéaste, ainsi que chanteur et danseur. 

Son court métrage « Sugar Daddy » a été sélectionné au Festival International du Film d’Amiens, en 2001, et distribué par Media for Development International, aux Etats-Unis.

Dave K. Moktoï à Montmartre

Dave K. Moktoï à Montmartre

Lire la suite »

 

« Les Saveurs d’Abyssinie », cuisine traditionnelle éthiopienne

21 Sep

« Les Saveurs d’Abyssinie »

Restaurant traditionnel éthiopien

Sur le parvis du restaurant « Les saveurs d'Abyssinie », Paris

Sur le parvis du restaurant « Les saveurs d’Abyssinie », Paris

« Les saveurs d'Abyssinie », 1 rue de l'Arbalète, Paris 5e

« Les saveurs d’Abyssinie », Quartier Latin, Paris 5e

À Mouffetard, au cœur du Quartier Latin, il y a depuis une année, un petit restaurant gastronomique discret, à cuisine éthiopienne.

Accueil chaleureux, intérieur beau, à décoration traditionnelle.

Les plats sont servis dans un seul plateau, à partager et à manger avec les doigts… Quel bonheur !

Et puis, les saveurs… Ces saveurs qui remontent à Paris de la millénaire tradition de la si mystérieuse Abyssinie…

Lire la suite »